CPAR

Un beau rassemblement unitaire en ce frais samedi matin de février

Un beau rassemblement unitaire en ce frais samedi matin de février. Un premier pas vers une alternative positive ? Je n’en doute pas. Quelques photos du rassemblement de ce matin. La température très frisquette n’a pas dissuadé les manifestants. Environ 300 personnes sont venues demander un projet alternatif au CPAR. Le rassemblement suivi d’une marche […]

Un beau rassemblement unitaire en ce frais samedi matin de février Lire la suite »

La reconversion d’un EHPAD en centre de transit n’est pas une fatalité…

La reconversion d’un EHPAD en CPAR n’est pas une fatalité, loin de là. Voici de multiples exemples de reconversions positives partout en France. Pourquoi pas chez nous à Saint-Lys ? Demain 11 FÉVRIER 2023, 10H, rassemblement pour une reconversion positive ! De nombreux locaux d’EHPAD laissés vacants ont trouvé une seconde vie tout en restant

La reconversion d’un EHPAD en centre de transit n’est pas une fatalité… Lire la suite »

Et si Saint-Lys demandait l’égalité de traitement avec Nailloux 2017-2023 !

ÉGALITÉ DE TRAITEMENT AVEC NAILLOUX 2017-2023 ! Parce que des villes comme Nailloux en Haute-Garonne ont réussi avant nous à imposer un projet alternatif ! UNE RAISON POUR MANIFESTER LE 11 FÉVRIER 2023 ! S’IL EST UN CAS EXEMPLAIRE, C’EST CELUI DE LA VILLE DE NAILLOUX (31) DONT LES SIMILITUDES AVEC CELUI DE SAINT-LYS SONT

Et si Saint-Lys demandait l’égalité de traitement avec Nailloux 2017-2023 ! Lire la suite »

Le collectif saint-lysien, c’est parti !

REJOIGNEZ LE COLLECTIF SAINT-LYSIEN ! ⭐️ 100% CITOYEN, APOLITIQUE ET OUVERT A TOUS ⭐️ 100% CONTRE LE CPAR ⭐️ 100% POUR UN PROJET ALTERNATIF AU CPAR https://lecollectifsaintlysien.com/rejoindre-le-collectif/ Bonjour à toutes et tous ! Voici quelques jours, je vous informais avoir lancé un collectif saint-lysien destiné à combattre le projet de CPAR dans les locaux de

Le collectif saint-lysien, c’est parti ! Lire la suite »

Courrier recommandé demande de l’ensemble des “documents CPAR”

La version audio Le dossier CPAR est arrivé à un tournant important. L’équipe municipale de S. Deuilhé est enfin sortie de l’ambiguïté qu’elle entretenait depuis le mois d’octobre 2021. Dans la presse, à la radio et finalement dans ses écrits, l’équipe municipale reconnait n’avoir jamais été catégoriquement contre un CPAR à Saint-Lys. Ils écrivent :

Courrier recommandé demande de l’ensemble des “documents CPAR” Lire la suite »

CPAR, Enregistrement “UNCUT” de la réunion publique du 17 octobre 2022

CET ENREGISTREMENT A ÉTÉ RÉALISÉ POUR PALIER AUX LACUNES ÉVENTUELLES MAIS NÉAMOINS PRÉVISIBLES DE LA MUNICIPALITÉ…CQFD ! Enregistrement complet de la réunion publique du 17 octobre 2022 au sujet du CPAR en présence du maire de Saint-Lys, Serge Deuilhé, de la sous-préfète de Muret, Mme Lenglet (mutée depuis à Arles), du directeur territorial d’Adoma, Mr

CPAR, Enregistrement “UNCUT” de la réunion publique du 17 octobre 2022 Lire la suite »

Le maire boycotte un groupe de travail demandé cet été par la préfecture.

La préfecture ORDONNE une réunion publique ! Elle ne demande pas, elle n’organise pas, elle ORDONNE, pas n’importe où, dans les pages de la dépêche, dont on connait les sympathies. Si les mots ont encore un sens, le terme employé est révélateur, à minima, d’une forme d’agacement. Il faut dire que l’article publié sur la

Le maire boycotte un groupe de travail demandé cet été par la préfecture. Lire la suite »

Migrants à Saint-Lys, une communication indigne…

Ce mardi 20 septembre 2022, un étrange communiqué du maire de Saint-Lys, Serge Deuilhé, apparait sur la page Facebook de la mairie. En effet, l’arrivée de 20 jeunes migrants à Saint-Lys déclenche une communication d’une étonnante rapidité à laquelle le maire ne nous a pas habitué. En comparaison, l’arrivée du CPAR, Centre de transit pour

Migrants à Saint-Lys, une communication indigne… Lire la suite »

En ce mois de mars 2022, le dossier CPAR est toujours d’actualité et reste inchangé.

En cette fin du mois de mars, le dossier CPAR est toujours d’actualité et reste inchangé. Comme d’habitude, les écrits de la majorité dans la presse locale se voulaient rassurant. On allait voir ce que l’on allait voir ! Armée de sa motion, qui au passage est une belle fumisterie, la majorité allait TRAVAILLER le

En ce mois de mars 2022, le dossier CPAR est toujours d’actualité et reste inchangé. Lire la suite »

We need to verify your age

Please confirm that you’re over 18 to continue the gameplay or leave the website.

YES
NO

Sur la tête !

En ce mois de novembre 2023, des milliers de panneaux signalétiques d’entrée de communes ont été retournés à l’envers partout en France. Une action des jeunes agriculteurs pour dénoncer une politique agricole qui “marche sur la tête”.

La politique agricole n’est pas la seule à tourner carré. De longue date, la politique communale et supra communale a tourné le dos aux citoyens. Une fois l’élection gagnée, les programmes sur papier glacé, les promesses et les beaux discours sont vite oubliés et font place à une tout autre réalité. Une réalité que les potentats locaux s’appliquent, au mieux, à embellir ou à travestir, au pire, à esquiver ou à dissimuler lorsqu’elle devient trop gênante. Typiquement à Saint-Lys, l’augmentation de la pression fiscale  ou la mise en carence par le préfet.

Depuis 2016, la gestion de l’équipe municipale, de son maire Serge Deuilhé accompagné de son 1er adjoint, Fabrice Planchon, est particulièrement représentative de cette déconnexion grandissante entre promesses et résultats, entre politique menée et aspirations citoyennes. En sept ans de présence à la mairie, le bilan est sévère. Oubliées les huit pages de promesses électorales. Les renoncements succèdent aux renoncements et l’avenir s’obscurcit. Là ou les communes alentours tire leur épingle du jeu à l’image de Fonsorbes, Saint-Lys stagne, voir, régresse, et cela malgré l’explosion des dépenses et des impôts.

La prochaine échéance électorale approche à grands pas, alors, modestement, je souhaite faire mienne la phrase de Rabelais “Ignorance est mère de tous les maux” et proposer avec d’autres, quelques éléments de réflexion .