Aller au contenu

Courrier recommandé au maire, S. Deuilhé, pour demander une liste de “documents CPAR”

La version audio

Le dossier CPAR est arrivé à un tournant important. L’équipe municipale de S. Deuilhé est enfin sortie de l’ambiguïté qu’elle entretenait depuis le mois d’octobre 2021. Dans la presse, à la radio et finalement dans ses écrits, l’équipe municipale reconnait n’avoir jamais été catégoriquement contre un CPAR à Saint-Lys. Ils écrivent : « La motion proposée en conseil municipal en octobre 2021, exprime clairement la ligne de conduite du Maire et de son équipe. Contrairement aux élus de l’opposition, il ne s’est jamais agi de refuser en bloc le CPAR… ».

Nous, les opposants au projet CPAR et partisans d’un projet alternatif, sommes maintenant officiellement seuls, face aux promoteurs de ce projet délirant. C’est un fait, l’équipe municipale a choisi dès le départ de se coucher face à l’adversité et de collaborer activement. En parallèle, l’équipe municipale a aussi fait le choix de cacher cette collaboration derrière une propagande mensongère.

Ceux qui s’offusque devraient se demander pourquoi après un an et demi de « négociations » le gain n’est que de six lits, là ou une autre commune a vu Adoma abandonner au profit d’un projet alternatif ? Je détaillerai ce que j’avance ici dans un prochain courrier.

Ceux qui s’offusquent devraient aussi se demander pourquoi, après 18 mois, le seul document mis à la disposition des saint-lysiens reste le texte de la motion « Deuilhé » ? La propagande du maire, S. Deuilhé, et de son 1er adjoint, F. Planchon, se réfère en permanence à tel ou tel courrier, à telle ou telle réunion, sans jamais produire le moindre document, la moindre preuve. Il est aujourd’hui plus que légitime de mettre en question la parole municipale. Stop à la dissimulation permanente !

Alors que faire maintenant ?

La première action à mener consiste à faire la lumière sur les circonstances qui ont amené ce projet de CPAR chez nous. Sans information, aucune action n’est possible. Un premier pas dans ce sens, demander les documents existants afférents au dossier. Le préalable à cette demande, était de prendre attache auprès d’un cabinet d’avocat, ce qui a été fait le mois dernier.

Aujourd’hui, je demande les documents nécessaires à la poursuite du dossier. C’est le but du courrier recommandé que je joins plus bas, envoyé au maire de Saint-Lys, S. Deuilhé et à son 1er adjoint, F. Planchon.

Le courrier version audio

2 commentaires sur “Courrier recommandé au maire, S. Deuilhé, pour demander une liste de “documents CPAR””

  1. Un grand merci de vous démenez pour ce grand combat . Etes vous tout seul a vous battre ?
    Que pouvons nous faire ? Faire des tracts et les distribuer les jours de marcher ?
    J’ai l’impression que personne dans Saint Lys n’est au courant de ce qui ce trame ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

We need to verify your age

Are You 18 Or Older ?

Please confirm that you’re over 18 to continue the gameplay or leave the website.

YES
NO