Le bruit encore, partout, toujours…

J’étais ce matin vers 11h dans le centre de Saint-lys et comme à chaque fois je notais l’environnement bruyant du fait de la circulation.

A ce propos, le département dispose de cartes de bruit. Ces cartes des nuisances sonores sont consultables en cliquant ici.

La carte ci-dessous ne représente que la départementale RD 632 traversant Saint-lys. Le seuil des mesures est à 55DB le bruit d’un lave vaisselle ancienne génération (Sauf que le lave vaisselle ne vous suit pas partout !)

 

Stress, sommeil perturbé, atteintes auditives, fatigue, mais aussi baisse des capacités d’apprentissage et troubles cardio-vasculaires… Les effets nocifs du bruit sur la santé sont aujourd’hui bien démontrés par la littérature scientifique.

En octobre 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a sonné l’alerte en faisant du bruit «un risque environnemental majeur pour la santé physique et mentale» en Europe.

Pourtant, les pouvoirs publics n’en ont pas fait une priorité. Sommée par une directive européenne de 2002 d’élaborer tous les cinq ans des plans de prévention des nuisances sonores dans les agglomérations de plus de 100’000 habitants. De nombreuses petites agglomérations subissent des «nuisances sonores» terribles.

L’absence de politique urbaine cohérente à Saint-lys, la croissance démographique record viennent surcharger un réseau routier hérité peu ou prou du temps jadis avec son cortège de problème.

L’urbanisation galopante telle que menée depuis ces dernières années doit cesser.

Laisser un commentaire

Send this to a friend