Les Journées de l’Économie Autrement, 100% en ligne

100% en ligne

Les Journées de l’Économie Autrement, c’est dans deux jours : les vendredi 27 et samedi 28 novembre. Et c’est intégralement en ligne.

Avec Manon Aubry, Laurent Berger, Jézabel Couppey-Soubeyran, Marie-Guite Dufay, Guillaume Duval, Aurore Lalucq, Laurent Grandguillaume, Dominique Méda, Arnaud Montebourg, François Rebsamen, Jérôme Saddier, Eva Sas, Laurence Scialom, Patrick Viveret, .. et bien d’autres.

3 plénières et 29 tables rondes réuniront acteurs, élus et chercheurs pour évoquer les défis d’aujourd’hui et la meilleure façon d’y répondre, en alliant idées neuves et initiatives de terrain dans le domaine de l’économie sociale et solidaire.

  • Relance : comment faire et pour quelles finalités ?
  • Reconstruire la démocratie
  • Relocaliser l’économie : comment, à quel niveau et pour quelles productions ?
  • Pour une alimentation saine, bonne, durable pour tous
  • Etc. Etc.

Découvrez le programme complet et inscrivez-vous aux rencontres :

Laisser un commentaire

En ce mois de novembre 2023, des milliers de panneaux signalétiques d’entrée de communes ont été retournés à l’envers partout en France. Une action des jeunes agriculteurs pour dénoncer une politique agricole qui “marche sur la tête”.

La politique agricole n’est pas la seule à tourner carré. De longue date, la politique communale et supra communale a tourné le dos aux citoyens. Une fois l’élection gagnée, les programmes sur papier glacé, les promesses et les beaux discours sont vite oubliés et font place à une tout autre réalité. Une réalité que les potentats locaux s’appliquent, au mieux, à embellir ou à travestir, au pire, à esquiver ou à dissimuler lorsqu’elle devient trop gênante. Typiquement à Saint-Lys, l’augmentation de la pression fiscale  ou la mise en carence par le préfet.

Depuis 2016, la gestion de l’équipe municipale, de son maire Serge Deuilhé accompagné de son 1er adjoint, Fabrice Planchon, est particulièrement représentative de cette déconnexion grandissante entre promesses et résultats, entre politique menée et aspirations citoyennes. En sept ans de présence à la mairie, le bilan est sévère. Oubliées les huit pages de promesses électorales. Les renoncements succèdent aux renoncements et l’avenir s’obscurcit. Là ou les communes alentours tire leur épingle du jeu à l’image de Fonsorbes, Saint-Lys stagne, voir, régresse, et cela malgré l’explosion des dépenses et des impôts.

La prochaine échéance électorale approche à grands pas, alors, modestement, je souhaite faire mienne la phrase de Rabelais “Ignorance est mère de tous les maux” et proposer avec d’autres, quelques éléments de réflexion .