Le maire nage entre deux eaux…troubles ?

Visiblement, l’eau à Saint-lys est un sujet délicat, délicat !

Rappel. Certaines communes du Muretain agglo (6) et du Volvestre (4) ont décidé après étude de quitter le Syndicat des eaux des coteaux du Touch pour rejoindre le Sage. Les raisons avancées étant un cout moindre significatif, une meilleure qualité de l’eau, moins de panne et une meilleure gestion. Certaines communes ont mené un débat contradictoire pour choisir en toute connaissance de cause. C’est ce que demande l’opposition saint-lysienne.  

Serge Deuilhé, déjà tourné vers sa campagne électorale prochaine, essaye de repartir maladroitement sur le même ton utilisé pendant les municipales dernières, à savoir des faits, rien que des faits, l’agressivité en trop en plus. Ceux qui ont lu mon édito « Pourquoi j’ai quitté la majorité » savent la méfiance que l’on doit porter aux déclarations de l’actuel maire.

Sur le sujet de l’eau, comme sur tous les sujets, la majorité détient la vérité VRAI ! L’opposition, c’est « que des stupides », des ânes bâtés ! Dans ce cas, en partant de ce principe, peut être pourriez vous être assez aimable et condescendre à éclairer notre lanterne ? Au lieu de tempêter, au lieu de vous répandre dans les colonnes de la dépêche, au lieu d’éluder les questions en conseil municipal, peut être pourriez vous organiser quelques « ateliers du savoir » sur le thème de l’eau ? Nous pourrions ainsi trancher le débat de l’eau à Saint-lys avec « des faits et rien que des faits ». Des débats de ce genre avec la présence des deux syndicats, incluant l’opposition ont été organisés dans plusieurs communes du Muretain et du Volvestre tout au long de l’année 2020.

De façon dépassionnée, nous pourrions savoir pourquoi, selon quels critères, selon quel arguments des communes ont quitté le Syndicat des eaux des coteaux du Touch ?

Et plus important, pédagogie chérie, les saint-lysiens pourraient comprendre le débat en cours ! 

Pourquoi Saint-lys n’a pas son débat contradictoire sur l’eau ? La raison en est fort simple. La décision de ne rien changer est prise depuis longtemps et en débattre de façon citoyenne serait contre nature.

J’ajoute que le sujet de l’eau est d’une telle limpidité pour la majorité, qu’il n’a jamais été évoqué pendant la construction du programme de campagne. Le maire ne dit-il pas en conseil municipal : « Les saint-lysiens ne sont pas à 30€ sur leur facture d’eau » (Citation de mémoire. Je retrouverai les termes exacts sur le PV de novembre, dès qu’il sera disponible…un jour…peut être…)

Voici un autre fait, l’opposition ne veut tuer personne et la « plume » de Serge Deuilhé devrait prendre ce fait en considération et mesurer ses propos. D’ailleurs, la citation exacte est : « qui veut NOYER son chien l’accuse de la rage » ce qui vu le sujet abordé est assez mal à propos.

Je rappelle qu’il est interdit par la loi de maltraiter les animaux et donc de les noyer que ce soit dans les eaux du Sage ou dans les eaux du Siect.

Laisser un commentaire

Send this to a friend